Projets innovants : une note positive pour la promotion des droits des femmes dans la province de la Tshopo

Partager

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Voix et Leadership des Femmes, la coordinatrice nationale du projet, Mme Marie José Nsthaykolo du Centre Carter, séjourne depuis le début du mois de juillet dans la province de la Tshopo. L’objectif de sa mission sur terrain est de passer en revu les différentes réalisations accomplies par les organisations locales de défense des droits des femmes, bénéficiaires du fond innovant.

En effet, depuis le mois de mars de l’année en cours, 19 organisations de défense des droits des femmes, reparties dans 6 provinces de la RDC, bénéficient de ce fond. Ces organisations locales, mettent en œuvre les activités de promotion des droits fondamentaux des femmes et le progrès de l’égalité entre les sexes au travers des approches innovantes.

Au cours de cette mission, la coordinatrice nationale du projet, a échangé avec les 5 organisations partenaires de la province de la Tshopo. Parmi elles, quatre de Kisangani et une de Mombongo dans le territoire de Yahuma.

Pendant ces échanges, il a été question de relever les différentes réalisations en rapport avec les plans d’actions prévues, identifier les défis et contraintes rencontrés lors de la mise en œuvre des activités sur terrain et enfin, mettre en lumière les bonnes pratiques ainsi que les différentes histoires de succès rencontrées par les femmes et filles bénéficiaires accompagnées.

À part les organisations partenaires de mise en œuvre des projets innovants, Mme la Coordinatrice a également rencontré les femmes et filles bénéficiaires des projets innovants ainsi que les autres parties prenantes impliquées dans la réalisation du projet Voix et Leadership des Femmes dans la province de la Tshopo.

Ainsi, elle a respectivement visité les sites suivants :

1. Le site de l’OSC RJELVG à la rive gauche : qui œuvre contre les violences basées sur le genre, en intégrant l’entrepreneuriat féminin pour leur autonomisation économique.

2. Le site de l’OSC SJPSFE à la rive gauche : qui milite contre les violences basées sur le genre avec le concours des garçons et filles, pour leur assurer l’autonomisation économique.

3. Le site de l’OSC AFPDV : qui travailler sur les questions de violences basées sur le genre avec les personnes vulnérables et assure leur accompagnement.

4. Le site de l’OSC Lisungi : qui travaille avec les orphelines du Centre Bakhita dans le processus de leur autonomisation économique.

« De ces échanges directs avec les femmes bénéficiaires et les parties prenantes des projets susmentionnés, il a été question d’observer et de noter le changement intervenu et/ou apporté par le projet VLF dans la vie des bénéficiaires. Aussi, relever l’accompagnement réalisé par les parties prenantes pour la réussite du projet. » Mr Coppins Lusuna, coordinateur de l’ONG Congo en Images.

Mme la coordinatrice nationale a noté les défis ainsi que les succès rencontrés par les organisations partenaires de mise en œuvre des projets innovants dans la province de la Tshopo. Elle s’est rassurée du progrès apporté dans le processus de changement des pratiques et des comportements des femmes et filles bénéficiaires du projet Voix et Leadership des Femmes.

Notons, que le projet Voix et Leadership des Femmes est un programme financé par les Affaires Mondiales Canada pour une durée de cinq ans et qui a comme objectif, la promotion des droits fondamentaux des femmes et le progrès de l’égalité entre les sexes en République Démocratique du Congo. Il est exécuté par le Centre Carter et mis en œuvre par les organisations des défenses des droits des femmes dans les provinces de la Tshopo, Kinshasa, Kassaï Central, Sud-Kivu et Tanganyika.

Par la Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X