Journée internationale de la fille 11 octobre

Partager

Photo: Sebabatso Ncephe (à g.), jeune sud-africaine de 19 ans, a développé l’application « Afya Yangu » (Ma santé). En permettant aux hôpitaux de communiquer directement avec les patients, l’application aide les patients à préserver intimité et dignité. PHOTO :UNICEF/Mosibudi Ratlebjane

Notre temps est venu. Nos droits, notre avenir.

En 2022, nous commémorons le 10e anniversaire de la Journée internationale de la fille. Au cours de ces dix dernières années, les gouvernements, les décideurs et le grand public ont porté une attention accrue aux questions qui concernent les filles, et les filles ont eu davantage d’occasions de faire entendre leur voix sur la scène mondiale. Pourtant, les investissements dans les droits des filles restent limités et les filles continuent de faire face à une myriade de défis pour réaliser leur potentiel, une situation aggravée par les crises simultanées du changement climatique, du COVID-19 et des conflits humanitaires. Les filles du monde entier continuent de faire face à des défis sans précédent en ce qui concerne leur éducation, leur bien-être physique et mental, et les protections nécessaires pour mener une vie sans risque de violence. L’épidémie de COVID-19 a aggravé le fardeau qui pèse sur les filles du monde entier et réduit à néant les progrès importants réalisés au cours de la dernière décennie.

Mais de l’adversité naissent l’ingéniosité, la créativité, la ténacité et la résilience. Les 600 millions d’adolescentes dans le monde ont montré à maintes reprises que si on leur donne les compétences et les opportunités nécessaires, elles peuvent être les actrices du changement et du progrès au sein de leurs communautés, et construire un monde plus fort pour tous, femmes, garçons et hommes.

Les filles sont prêtes pour une décennie d’accélération vers l’avant. Il est temps pour nous tous de nous montrer responsables – avec et pour les filles – et d’investir dans un avenir qui croit en leur action, leur leadership et leur potentiel.

Comment s’impliquer ?

  • Partagez des histoires de vie quotidienne, des blogs et des vidéos de filles qui changent les choses, ainsi que des réseaux et des organisations qui fournissent des ressources aux filles, les laissent diriger et renforcent les services qui leur sont destinés. Amplifions collectivement leur leadership, leurs actions et leur impact pour inspirer les autres.
  • Encouragez les responsables gouvernementaux, les décideurs politiques et les parties prenantes à réaliser des investissements plus ciblés pour lutter contre les inégalités dont sont victimes les filles, notamment en ce qui concerne l’accès aux services de santé mentale et de soutien psychosocial face aux conflits, aux migrations forcées, aux catastrophes naturelles et aux effets du changement climatique.
  • Engagez des femmes influentes dans tous les secteurs d’activité pour qu’elles soient le reflet du changement que nous voulons montrer aux filles. Les rôles modèles valent mieux que des mots. Changeons la conversation globale et la perception publique des filles leaders.
  • Renforcez votre engagement à sensibiliser et à lutter contre les facteurs qui empêchent les filles de progresser dans votre pays et votre région.

Lire l’article

« Héroïne » du Kasaï Central: Comment Kapinga Kabamba Elyse parvient à vivre de son activité de Coupe et Couture.

Partager

Après avoir suivi la formation au Centre Bamamu Tabulukayi, aujourd’hui grâce à son activité, Kapinga Kabamba Elyse est capable de prendre en charge sa famille, elle contribue à l’achat de la nourriture, habille bien ses enfants, elle leur paie les frais médicaux en cas de maladie. Elle intervient également dans le paiement des frais d’études pour ceux qui sont à l’école. Nous célébrons la bravoure et le courage de Kapinga Kabamba Elyse

Cette semaine, nous célébrons Mujinga Mbuyamba Irène, l’une des « héroïnes » du Kasaï Central

Partager

Cette semaine, nous célébrons Mujinga Mbuyamba Irène, l’une des « héroïnes » du Kasaï Central, pour son courage et bravoure. Depuis qu’elle a commencé à suivre la formation au Centre Bamamu Tabulukayi son appréhension de la vie a, positivement changée. Déjà, lors des séances de formation, l’argent de transport qu’elle recevait au Centre Bamamu, l’aidait à acheter de la nourriture pour ses enfants. Très appliquée durant les formations, elle a bénéficié des kits de réinsertion pour commencer son activité de fabrication et vente de savon.

Voix et Leadership des Femmes célèbre les « héroïnes », bénéficiaires du programme au Kasaï Central

Partager

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, le Centre Carter à travers son programme Voix et Leadership des Femmes célèbre les  » Héroïnes « , pour leur courage, leur bravoure et leur détermination à surpasser les problèmes et défis liés à la crise sanitaire actuelle mais aussi aux stéréotypes sociaux dans leurs milieux.

Le Centre Carter organise deux jours d’échanges sur l’impact du numérique auprès de la femme rurale et des jeunes étudiant(e)s

Partager

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, le Centre Carter à travers son programme Voix et Leadership des Femmes organise deux journées d’échanges. Une à l’intention des femmes de la base, bénéficiaires du programme voix et leadership des femmes et l’autre avec les étudiants(e)s issues des universités et instituts supérieurs des 6 zones d’intervention du programme.