Kinshasa : l’Agriculture rend autonomes les femmes et filles cultivatrices du quartier Kimpeti

Partager

Le droit à l’alimentation est une priorité des priorités pour l’effectivité du droit à la vie et à la santé, note Mme Desy Furaha, coordonnatrice Nationale de l’ONG Femmes Solidaires pour la Paix et le Développement (Fspd) lors de sa descente à Kimpeti, un quartier urbano-rural situé dans la commune de Maluku dans le cadre du programme Voix et Leadership des Femmes (VLF) financé par le gouvernement canadien,mise en oeuvre par le Centre Carter et exécuté par Fspd dans cette partie de Kinshasa.

Madame Desy Furaha fait remarquer que les femmes et filles cultivatrices du village de Kimpeti dans la commune de Maluku à Kinshasa sont des leaders qui sont déterminées à relever le défi de l’autonomisation économique de la femme par l’agriculture, ceci, grâce au Programme Voix et Leadership des femmes en RDC

« Pour rentabiliser leurs produits agricoles, les cultivatrices de Kimpeti doivent respecter le calendrier cultural et suivre les étapes culturales.  » note Mme Marie Claire, Chargée de programme au sein du FSPD

Ce programme d’une durée de cinq ans (2018 -2023) vise à accroître la jouissance des droits fondamentaux des femmes et des filles et à faire progresser l’égalité entre les sexes en RDC.

Il renforce les organisations locales de défense des droits des femmes et leur fournit un financement direct pour des initiatives visant à promouvoir les droits des femmes en RDC.

Dans le cadre de celui-ci, Fspd a comme cible les femmes et filles des milieux ruraux et urbains de Kinshasa. Six provinces sont couvertes par le programme VLF, à savoir, Équateur, Kasaï Central, Kinshasa, Tanganyika, Tshopo et Sud-Kivu.

GK

Source: Presse Congo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X