» Femmes pour la Paix et les Droits Humains, FPDH a pour objet de protéger et promouvoir les droits et intérêts de la femme rurale et de toutes les catégories de personnes vulnérables dans la province du Sud-Kivu (Territoires de Mwenga et Shabunda) « 

 

FPDH

Femmes pour la paix et les droits humains (FPDH), est une organisation locale qui évolue dans la province du Sud-Kivu, territoire de Mwenga et Shabunda qui a pour objet de:

  • Protéger et promouvoir les droits et intérêts de la femme rurale et de toutes les catégories de personnes vulnérables ;
  • Former, informer et éduquer les femmes rurales sur la question de Genre (Gender), sur la protection et la promotion des droits de la femme et de toutes les personnes vulnérables ;
  • Eduquer les femmes rurales et toutes les couches de la population a la culture de la Paix et à la protection de l’Environnement

FPDH assure l’accompagnement juridique et judiciaire, également elle pourvoit une assistance psychologique et médicale des femmes victimes de violations des droits humains et des personnes vulnérables. 

 Zone d’intervention : province du Sud-Kivu dans les territoires de Mwenga et de Shabunda.

En bref

Objectif général : Renforcer les mesures de prévention contre la propagation de la maladie à Corona virus en faveur des femmes et des filles.

 

Zone d’intervention

Province du Sud-Kivu, territoires de Mwenga et Shabunda

Durée du projet : du 10 septembre au 10 décembre 2020

  • Sensibilisation de masse
  • Formations / Renforcement des capacités
  • Émissions radiodiffusées – auprès des radios communautaires

Sensibilisation de masse

  • 2000 femmes, 700 filles rurales et 500 hommes des communautés locales de Mwenga Centre, Kamituga et Luhindja, particulièrement les femmes sont sensibilisées sur la pandémie Covid-19.
  • Les comités d’appui à la riposte sont installés et opérationnels : 28 personnes dont 21 femmes et filles, et 6 hommes.
  • Identification et installation des comités d’appui à la riposte dans les sites de Kasika, Mwenga centre et Kamituga notamment 27 personnes dont 21 femmes et filles rurales et 6 hommes.

Formations / Renforcement des capacités

  • Renforcement des capacités sur les notions sur le COVID-19 (origine, symptômes et mesures de prévention) des 29 animateurs et animatrices dont 18 femmes et filles rurales et 11 hommes. 5 autorités locales (administrateur du territoire, chef de chefferie, comandant PNC, Services de genre et ANR).

Émissions dans les radios communautaires

  • Les communautés locales de Kasika, Mwenga Centre et Kamituga, particulièrement les femmes sont sensibilisées sur la pandémie Covid-19 au travers les radios communautaires. En atteignant 2000 femmes, 700 filles rurales et 500 hommes.

Activités mises en œuvre: du 10 septembre 2020 au 10 décembre 2020

Faits et Chiffres

2.000

Femmes dont 700 filles rurales et 500 hommes issus des communautés locales de Mwenga Centre, Kamituga et Luhindja, particulièrement les femmes ont été  sensibilisées sur la pandémie Covid-19.

2.000

Femmes dont 700 filles rurales et 500 hommes, ont été sensibilisées dans les communautés locales de Kasika, Mwenga Centre et Kamituga, sur la pandémie Covid-19 au travers les radios communautaires.   

28

Personnes, dont 21 femmes, filles rurales et 7 hommes faisant partie du Comité d’appui, ont participé à l’installation des comités d’appui à la riposte dans les sites de Kasika, Mwenga centre et Kamituga. 

29

animateurs et animatrices ont renforcé leurs  capacités sur les notions de base de la Covid-19 (origine, symptômes et mesures de prévention) parmi ces animateurs, 18 femmes et filles rurales et 11 hommes, 5 autorités locales (administrateur du territoire, chef de chefferie, comandant PNC, Services de genre et ANR).

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X