» Le Consortium Saraa dans le Tanganyika s’investit dans la promotion et protection des droits de l’Homme et plus particulièrement les droits des femmes et filles, victimes de toutes formes des violations de leurs droits et libertés fondamentaux. « 

consortium saraa

Le consortium SARAA, regroupe cinq associations des droits de l’Homme et de développement basées dans le Tanganyika. Il s’investit dans la promotion et protection des droits de l’Homme et plus particulièrement les droits des femmes et filles, victimes de toutes formes des violations de leurs droits et libertés fondamentaux.  Pour y parvenir, le consortium Saraa mène des actions en synergie, pour la prise prise en charge holistique des femmes et victimes des VBG.

 

Zones d’interventions :

La province du Tanganyika

 

En bref

Nom du projet : “ Création et accompagnement des groupes de dialogue de femmes (GDF) pour limiter la propagation et l’impact négatif du COVID-19 sur la jouissance des droits fondamentaux des femmes et des filles ”

Zones d’intervention : Province du Tanganyika, Territoire de Kalemie dans les Zones de Santé de Kalemie et Nyemba 

Zone d’intervention :

Province du Tanganyika. Territoire de Kalemie précisément dans les zones de santé de Kalemie et Nyemba

Durée du projet : du 10 septembre 2020 au 09 janvier 2021

  • Sensibilisation de masse
  • Émissions radios communautaires

Sensibilisations de masse

  • 5241 personnes de six aires de santé sont sensibilisées à travers les sensibilisations de masse sur Les notions générales sur la Covid-19 ; résolution 1325 du conseil de sécurité de l’ONU, Les notions générales sur les Violences sexuelles et celles basées sur le genre, abus et exploitation sexuelles, l’apport de la femme dans la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19
  • Six focus group ont été organisés dans les six aires de santé et ont connu la participation de 120 membres de GDF, donc 60 filles et 60 femmes.
  • Après avoir recueilli les inquiétudes des femmes et filles face au violence et abus qu’elles sont victimes dans leurs foyers, une séance de plaidoyer a été réalisée auprès des autorités judiciaires de la ville de Kalemie.
  • 16 survivantes de violences sexuelles et celles basées sur le genre et ont bénéficié de l’accompagnement psychosocial parmi lesquelles 4 référées pour un accompagnement juridique et judiciaire et 3 pour la PEC médicale et les 3 ont bénéficiées de kit

Émissions dans les radios communautaires 

  • 24 émissions ont été animées à la RTNC et RTGT  sur les notions générales sur la lutte contre Covid-19 ; résolution 1325 du conseil de sécurité de l’ONU,  les notions générales sur les violences sexuelles et celles basées sur le genre, abus et exploitation sexuelles, l’apport de la femme dans la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19. Également des spots  publicitaires ont diffusés sur les deux chaines RTNC et RTGT, durant tout le mois décembre 2020. Ces spot contenaient des messages sur le covid-19 et aussi sur les violences faites à l’égard de la femme et de la jeune fille.                   

Activités mises en œuvre: du 10 septembre 2020 au 09 janvier 2021

Faits et Chiffres

5.142

Personnes de 6 aires de santé ont été sensibilisées à travers les sensibilisations de masse sur les notions générales sur la Covid-19, sur les VBG, …

24

Émissions ont été animées à la RTNC et RTGT  sur les notions générales sur la lutte contre Covid-19. Également sur la résolution 1325 du conseil de sécurité de l’ONU, sur les violences basées sur le genre, etc.

16

Femmes et filles victimes des violences basées sur les genres (VBG) dues à la Covid19 ont été appuyées aux AGR

6

Focus groups ont été organisés dans les 6 aires de santé et ont connu la participation de 120 membres de GDF, donc 60 filles et 60 femmes.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X