Violences basées sur le Genre : le groupe de plaidoyer Afia Mama réfléchit sur l’indemnisation des victimes

Partager

Dans le cadre du programme Voix et Leadership des Femmes (VLF), le groupe de plaidoyer mis en place par « Afia Mama » asbl, a organisé lundi 30 août 2021 à Kinshasa, un atelier relatif à l’état de lieux duprocessus d’adoption du projet de loi portant organisation de l’aide légale en vue d’améliorer l’accès à la justice et réparation des victimes des violences basées sur le genre (VBG).

Cet atelier avait pour objectif de contribuer à l’augmentation du budget en faveur de la création des fonds d’indemnisation des survivantes des violences basées sur le genre.

De manière spécifique, le but de cette rencontre était celui de faire un état de lieux sur le processus d’adoption du projet de loi portant organisation de l’aide légale, échanger avec le groupe d’ONG impliquées dans le plaidoyer pour la réparation des dommages et sur les opportunités du plaidoyer pour aboutir à l’adoption du projet de loi cité ci-haut.

Au cours des échanges avec les femmes activistes œuvrant la lutte contre les violences basées sur le Genre, deux options importantes ont été dégagées pour atteindre l’objectif de la réussite de ce plaidoyer. Il s’agit de la stratégie pour la planification des actions futures et du choix à porter sur les acteurs et les mécanismes à mettre en place.

Une vue des participants à l’atelier relatif à l’état de lieux du processus d’adoption du projet de loi portant organisation de l’aide légale en RDC

Selon la chargée de projet, Mme Astrid Tambwe, les éléments de l’état de lieu permettront de constituer un cahier de charge ou un argumentaire pour solliciter la création du fond d’indemnisation des victimes des VBG.

Prenant la parole à la fin des travaux, M. Isaac Katumbay, spécialiste en égalité Homme-Femme projet PSAT de la coopération canadienne a d’abord fait savoir que la politique d’aide internationale du Canada met l’accent sur les droits des femmes et aussi l’élimination des violences sexuelles basées sur le Genre. A travers le projet VLF,  M. Katumbay a souligné que la coopération canadienne  a levé l’option qu’il soit avancé l’égalité de genre en RDC. Une option qui sera menée Dans le renforcement des droits des femmes. Pour lui, cet atelier est une occasion pour la coopération canadienne de pouvoir percevoir à l’horizon des actions à mener en faveur de l’aide légale pour réparation des victimes de violences sexuelles.

De son côté, Mme Sylvette Balungwe Munyerenkana, officier des droits des femmes au centre carter, a encouragé le groupe de plaidoyer à bien poursuivre ce processus. Elle a rassuré de l’appui et de l’accompagnement du Centre Carter dans le renforcement du pouvoir des Femmes. 

« Aboutir à l’égalité des sexes en RDC est notre cheval de bataille pour qu’ensemble nous puissions avoir des femmes libres, émancipées et renforcées », a-t-elle martelé.

A son tour, Marie Madeleine Kalala, Présidente du comité de pilotage « Voix et Leadership des Femmes » a assuré de sa disponibilité d’accompagner, pour un lobby fort, le groupe de plaidoyer à atteindre son objectif de départ. Enfin, la Directrice exécutive de Afia MAMA asbl, Anny Modi a remercié les partenaires appuyant ce projet.

« C’est ensemble que nous sommes en train de construire ces actions qui vont amplifier la voix de la femme », a laissé entendre Mme Anny Modi.

Pour elle, le changement est une affaire de tous. Elle a exhorté les participantes à cet atelier à s’impliquer davantage pour trouver des moyens solides d’apporter des résultats fixés pour construire le leadership de la femme congolaise. Il sied de noter que le programme « Voix et Leadership des Femmes » est financé par les affaires mondiales Canada et exécuté par le Centre Carter en collaboration avec les organisations des défenses des droits des femmes en RDC.

Grâce NGYKE KANGUNDU

Source : acofepenews.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X