Kasaï Central : Lancement officiel des activités du programme VLF

Partager

Le mois de septembre 2020 commence en force dans la province du Kasaï central avec le lancement des activités du projet Voix et leadership des Femmes, mis en œuvre dans ladite province par le Centre Bamamu Tabulukayi et le Refedef, deux organisations bénéficiaires de la subvention pluriannuelle du programme.

C’est devant la presse, les représentants des organisations locales de la société civile et quelques membres  d’autres organisations des femmes que Monsieur Thierry Mulumba Pandanjila, Ministre provincial des mines et développement durable et représentant le professeur Ambroise Kamukunayi, gouverneur a.i de la province (empêché), a procédé au lancement officiel des activités du projet Voix et Leadership des Femmes dans la province du Kasaï Central, ce mardi 1e septembre 2020.

«  Mesdames et Messieurs, les représentants de nos deux organisations bénéficiaires des subventions sus mentionnées durant les quatre ans qui restent du projet, le gouvernement provincial compte sur votre dévouement pour conduire à bon port l’actuel projet durant les quatre ans restants afin de continuer de mériter la confiance des partenaires, qui ne cessent de soutenir la province du Kasaï Central. C’est donc en ces termes que je lance solennellement les activités du projet Voix et leadership des femmes dans la province du Kasaï Central ». 

Il sied de rappeler que ce lancement des activités entre dans le cadre de la mise en œuvre effective du programme VLF, exécuté en RDC par le Centre Carter et financé par les Affaires Mondiales du Canada depuis, mars 2019. Ce programme vise à accroître la jouissance des droits fondamentaux des femmes et des filles et à faire progresser l’égalité entre les sexes en RDC. Il renforce les organisations locales de défense des droits des femmes et leur fournit un financement direct pour des initiatives visant à promouvoir les droits des femmes en RDC. Il est mis en œuvre dans six provinces en République Démocratique du Congo : Équateur, Kasaï Central, Kinshasa, Tanganyika, Tshopo et Sud-Kivu. 12 OSC partenaires dont 22 organisations locales ont été choisie et pour sa mise en œuvre dans ces provinces. Pour le Kasaï Central, c’est le Refedef et le Centre Bamamu Tabulukayi qui s’occuperont de la mise en œuvre de ces activités dans la province diamantifère.

Pour le Kasaï Central, ce lancement représente un grand pas dans la promotion des droits fondamentaux des femmes et le progrès de l’égalité entre les sexes d’une part, et de l’autre une grande responsabilité au regard des défis liés aux droits des femmes auxquels fait face la province du Kasaï Central depuis les derniers événements malheureux de 2016.

 « …La province du Kasaï Central qui a passé dernièrement des événements de triste mémoire, a besoin d’un appui technique et financier de nos partenaires, dont l’actuel (appui) tombe à point nommé, pour soulager un temps soit peu la population du Kasaï Central. Mesdames et Messieurs, les représentants de nos deux organisations bénéficiaires des subventions sus mentionnées durant les quatre ans qui restent du projet, le gouvernement provincial compte sur votre dévouement pour conduire à bon port l’actuel projet durant les quatre ans restants afin de continuer de mériter la confiance des partenaires, qui ne cessent de soutenir la province du Kasaï Central. C’est donc en ces termes que je lance solennellement les activités du projet Voix et leadership des femmes dans la province du Kasaï Central.   

Extrait du discours recueillis par les confrères de la Presse Kasaï Central.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X