RDC : Présentation des réalisations à succès par les OSCs partenaires du projet « Voix et leadership des femmes »

Partager

Des partenaires provenant de six provinces de la République Démocratique du Congo des organisations de défense des droits de femmes, bénéficiaires du programme « Voix et Leadership des Femmes » financé par les affaires mondiales du Canada, ont participé vendredi 29 avril 2022 au siège du Centre Carter à Kinshasa, à une journée des présentations des réalisations à succès dans la mise en œuvre de ce projet.

Ces partenaires de mise en œuvre venant de six provinces de la RDC étaient en retraite de travail depuis mercredi dans la ville de Kinshasa.  Il s’agit de l’Équateur, du Kasaï-Central, du Sud-Kivu, de la Tshopo, Tanganyka et Kinshasa.

Plusieurs femmes responsables de ces organisations de défense des droits de femmes ont partagé leurs expériences dans l’exécution de ce programme.

Selon Mme Eliane Polepole, les leçons partagées entre les femmes venues des différentes provinces ont porté sur la présentation des résultats par rapport aux actions menées dans les territoires d’IJGWI, Kashofwe Mongo et Kabare. La chargée de programme de l’Association des Femmes de Médias (AFEM) a souligné que grâce à ce financement les femmes du Sud-Kivu ont pu bénéficier des séances de formation sur la promotion de droits de femmes avec une approche communautaire. Elle s’est également réjouie de l’implication des autorités locales dans la prévention et la lutte contre les violences domestiques.

A l’issue de cette rencontre, les partenaires de mise en œuvre du programme VLF ont, à travers une déclaration rendue publique vendredi dernier, exprimé leur inquiétude en rapport avec la faible application des instruments juridiques internationaux et textes nationaux, notamment : la Résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations-Unies, la Convention sur l’élimination de toute les formes de discrimination de 2006 de la RDC en son article 14 et loi n°15/013 du 1er août 2015 portant modalités d’application des droits de la femme et de la parité et la loi portant protection de l’enfant tel promulguée en 2009.

Sur ce, ces derniers ont recommandé au Chef de l’État, champion de la masculinité positive de poursuivre sa vision de promouvoir les droits fondamentaux des et des filles.

Ils ont interpellé les deux chambres du parlement de renforcer les mesures législatives à travers l’examen et le vote de la loi électorale pour assurer une représentation paritaire Homme-Femme ainsi qu’adopter une loi spécifique incriminant les violences domestiques sur toute l’étendue du pays.

Aux partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux missions diplomatiques d’appuyer le gouvernement et la société civile afin de poursuivre la lutte contre la discrimination faite à l’égard de la femme et jeune fille.

Il sied de noter que le Centre carter milite pour la promotion des Droits fondamentaux des femmes, des filles et de l’Égalité des sexes en RDC. Le programme Voix et Leadership des Femmes est financé par les affaires mondiales du Canada et mise en exécution par le Centre Carter.

LIRE LA SUITE SUR ACOFEPENEWS 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X