Formation : 30 OSC Féminines partenaires renforcées en capacité sur la gestion financière et de subvention.

Partager

La Maison des Droits de l’Homme du Centre Carter à travers son programme Voix et Leadership des Femmes, a organisé du 03 au 07 Février 2020, une formation axée sur la gestion financière et de subventions, en faveur de 30 OSC féminines partenaires du programme Voix et Leadership des Femmes. La formation s’est tenue dans la salle de réunion de l’une des organisations partenaire du programme VLF, dénommé Afia Mama, située sur l’avenue Mont des arts dans la commune de la Gombe.

Dans le cadre du programme Voix et Leadership des Femmes, appuyé par les affaires mondiales du Canada, la formation a eu lieu pour combler les lacunes dans les capacités et les systèmes de gestion des organisations de défense des droits des Femmes, partenaires et leurs affiliés afin d’augmenter leur efficacité et leur efficience en matière de gestion financière. L’activité s’est assignée comme principale objectif amener les OSC féminines partenaires, à améliorer la qualité de leur gouvernance en lien avec la gestion financière et celle des subventions.

Durant les cinq jours de formation, les participants, personnes responsables chargées de gestion des finances de 30 Organisations de la Société Civile représentées, ont renforcé leurs capacités en six modules de gestion de finance et de subvention.

Module sur les fondamentaux de la gestion financière

Le premier jour, axé sur le module intitulé fondamentaux sur la gestion financière, le formateur a particulièrement insisté sur la nécessité de respecter les principes de gestion financière qu’il a eu à mentionnés, car le non-respect de ceux-ci peut fragiliser l’image d’une organisation, qui pourrait ternir l’image de marque de l’organisation, vis-à-vis des partenaires financiers. Le module a été clôturé par un exercice pratique, effectué par les participants. Cet exercice portait sur les atouts et faiblesses de leurs organisations respectives, en rapport avec la gestion des finances. Le premier jour, deux modules ont bel et bien été dispensés.

Module sur le système comptable

Le deuxième jour, le formateur a entamé le troisième module sur le système comptable. Dans ce module, il a été question de s’attarder sur l’importance des systèmes financiers adaptés aux organisations. Faire connaître les exigences des bailleurs de fonds en terme de comptabilité et faire comprendre le système minimal de comptabilité. La matière a été très technique et a suscité de surcroît plusieurs réactions de la part des participants car, ces derniers ont très bien compris l’importance capitale du plan comptable. Ainsi, pour boucler ce module, le formateur a insisté sur la nécessité de bien tenir les comptes en respectant les obligations légales pour gagner en crédibilité, au niveau interne et externe de l’organisation. Le troisième jour, le formateur est passé au quatrième module qui reprenait les exercices pratiques sur la tenue des documents comptables de différentes études des cas. La deuxième partie de la journée a été consacrée à la restitution et à la correction des travaux en groupes en plénière présentée par les chargés des finances, représentant les 30 0SC féminines partenaires.

Module sur l’audit et contrôle de gestion

Le quatrième jour, la matière a été plus approfondie avec le cinquième module sur l’introduction à l’audit et contrôle de gestion, la planification, l’établissement du budget, le flux des fonds et la gestion de la trésorerie. Les échanges et travaux pratiques en groupes sur la gestion des actifs et des stocks ont suivi, ainsi que la présentation d’une procédure de gestion des finances et de subventions, jusqu’à la fin de la journée.  

C’est au cinquième et dernier jour de formation sur la gestion financière et de subventions que le formateur a dispensé le sixième module axé sur la passation des marchés, au reporting financier et à l’archivage des documents. La chargée de subvention et l’assistante administrative du Centre Carter, Madame Elise Lusamba et Lauraine Matomene, sont venues en appuie lors de cette séance, pour le renforcement organisationnel de gestion financière au sein des OSC de la société civile.

Après une semaine riche en matière sur la gestion des finances, la coordonnatrice du programme Voix et Leadership des Femmes, Marie-Joséphine Ntshaykolo a pris la parole pour énoncer un discours de clôture, laquelle elle a louée et remerciée la participation active des participants tout le long de la formation, elle a mis en avant l’appui des Affaires mondiales du Canada au programme VLF et a décerné les certificats de mérite aux participants de la formation, comme signe d’encouragement.

Réaction à chaud des participants

Les participants n’ont pas manqué de réagir sur le contenu de la formation. Ils ont également remercié l’initiative porté par le Centre Carter d’organiser une telle formation, tant recherchée.

«  Je remercie et apprécie vivement le fait d’avoir été sélectionnée pour participer à cette formation. Nous sommes sommes sûres qu’avec l’accompagnement du programme Voix et Leadership des Femmes, nous allons amélioré notre façon de gérer les finances des nos organisations...  » Nous confiait une participante.

Rappelons que cet atelier de formation visait la maîtrise des principes de base de gestion financière applicables aux OSC et aux projets, d’une part. Également, pouvoir détecter les déficit des organisations en matière de gestion financière notamment en ce qui concerne les pratiques relatives à la mise en place d’un service financier, de budgétisation, du contrôle interne, du suivi budgétaire, de la production et de la gestion des pièces justificatives, de la préparation des audits, de la gestion des immobilisations et des acquisitions ainsi que le rapportage financier. Et pour terminer, l’acquisition de la connaissance des bonnes pratiques relatives aux différentes composantes de gestion financière et des subventions des OSC et des projets et enfin la maîtrise de l’usage des outils basiques de gestion des subventions utilisés dans les organisations de la société civile.

Article rédigé par Davina Muila, Cellule de Communication MDH

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X